La sécurité de son propre domicile est l’une des principales préoccupations des familles. Outre les modèles plus traditionnels de systèmes d’alarme, il existe aujourd’hui sur le marché des solutions techniques

Un sujet toujours très chaud pour les familles est celui de la sécurité. En fait, bien que le nombre de vols d’appartements ait diminué d’environ 6 % en 2018 par rapport à l’année précédente, il s’agit malheureusement toujours d’un problème actuel. L’augmentation du niveau de protection de son propre domicile n’est plus une nécessité liée principalement aux périodes de vacances, car entre le travail et les différentes activités, la vie se passe désormais la plupart du temps loin de chez soi. C’est pourquoi il devient de plus en plus important d’installer un système d’alarme efficace.

La bonne alarme en 2020

Aujourd’hui, l’évolution technologique a élargi les possibilités de choix et vous permet d’évaluer entre différents modèles de système d’alarme, avec des fonctions avancées qui peuvent également être contrôlées à distance, mais comment choisir celui qui répond le mieux à vos besoins ?

Tout d’abord, lorsque l’on parle d’un système d’alarme, d’alarme antivol ou de détection d’intrusion, il est essentiel de partir des concepts clés qui permettent d’identifier le produit le plus adapté aux différents besoins.

L’alarme anti-effraction consiste en un système qui émet un signal sonore ou lumineux ou envoie des appels téléphoniques ou des notifications sur le smartphone du propriétaire, pour l’avertir de la possibilité d’un vol imminent ; cela a pour but d’éviter et/ou d’entraver le retrait illégal d’un objet.
L’alarme anti-intrusion, en revanche, signale l’intrusion d’une personne non autorisée dans la maison ; elle utilise principalement des caméras de vidéosurveillance et des détecteurs de mouvement. Le système d’alarme anti-intrusion est donc capable de détecter la présence d’un éventuel cambrioleur avant même qu’il n’entre dans la maison, et il envoie alors une alarme.

Quels sont les systèmes d’alarme disponibles sur le marché
Il existe deux types de systèmes d’alarme sur le marché : câblé (ou filaire) et sans fil, c’est-à-dire équipé d’une technologie sans fil. Ces derniers n’ont pas besoin de câblage, ils communiquent sans fil avec tous les appareils de gestion domotique et les modèles de dernière génération peuvent être commandés à distance directement par des applications mobiles dédiées.

Le système d’alarme filaire ou câblé relie tous les capteurs (alarme anti-effraction, alarme incendie, anti-inondation, etc.) à une centrale et à des sirènes. Ce type d’alarme doit être installé par un professionnel, car il est nécessaire de l’étudier en détail et de porter la plus grande attention au transport des fils, afin de ne laisser aucun espace ouvert.
Le système sans fil, en revanche, ne nécessite pas de conduits pour le passage des fils. Par conséquent, comme il ne nécessite pas de travaux de maçonnerie, il peut être installé beaucoup plus facilement et rapidement. Dans ce cas, la communication entre les capteurs, l’unité de commande et la sirène se fait par ondes électromagnétiques. Ces systèmes sont certainement moins coûteux et les éventuels dysfonctionnements causés par les interférences radio sont un lointain souvenir dans les systèmes de nouvelle génération.
Les capteurs magnétiques, les capteurs de périmètre et les capteurs d’impact sont des instruments qui sont appliqués sur les murs, les portes et les fenêtres et qui sont capables de détecter le bris d’une vitre, l’ouverture d’une porte/fenêtre ou un mouvement.
Le système infrarouge, largement utilisé pour les espaces extérieurs à la maison, émet des ondes invisibles qui, en cas de mouvement, déclenchent l’alarme.

Exemple pose de caméra de surveillance à Lausanne

Nous croyons beaucoup au potentiel de la technologie, et pas seulement dans notre domaine d’activité spécifique. Le web nous offre de grandes possibilités et c’est pour cette raison que nous investissons pour nous faire connaître également par le biais des moteurs de recherche, des comptes sociaux, des sites web et des blogs.
En fait, le contact pour ce travail est venu précisément par la compilation du formulaire de demande de devis au sein de notre site.

Sa demande : recevoir un devis pour un système d’alarme de vidéosurveillance.

En fait, la copropriété en possédait déjà une, mais elle n’était plus fonctionnelle à cette fin car elle était équipée du wifi et était obsolète.

Pendant 24 heures, nous avons pris en charge la demande de devis et nous avons joint le conseiller au téléphone : nous avons toujours besoin d’une analyse approfondie des informations qui peuvent être partagées par le biais du formulaire.
Deux jours après le premier contact téléphonique, nous avons organisé une inspection avec les techniciens internes de  eAgroup et un collaborateur externe pour évaluer ensemble quelle était la meilleure société de sécurité externe à contacter pour le projet. Nous avons aussi discuté des prestations de serruriers mais ce n’est pas notre corps de métier.

Devis alarme, installation et entretien

À ce stade, une phase de dialogue entre nous et le client final s’ouvre nécessairement, au cours de laquelle une série d’améliorations ultérieures sont apportées par rapport à la proposition initiale.
Cette phase n’a pas la même durée pour tous les projets de vidéosurveillance pour les copropriétés ; dans ce cas, après 3 semaines, nous sommes arrivés à la poignée de main finale : par rapport aux autres offres, notre estimation était la plus sérieuse et la plus complète. Le prix, la structure proposée et le matériel choisi ont joué en notre faveur.

Après une deuxième inspection, nous avons commencé les travaux, qui ont duré une semaine et ont été effectués par deux de nos techniciens.

La partie la plus intéressante de l’histoire vient maintenant : comment le client a-t-il évalué notre travail ?

L’entreprise eAgroup de Lausanne a su être très proactive dans ses propositions

Ouvrir chat
Powered by