Comment économiser sur sa facture électrique

Il est possible d’économiser de l’électricité à la maison. Il existe des petits gestes que chacun devrait faire pour éviter le gaspillage. Les appareils électroniques représentent une part importante des dépenses énergétiques : les ordinateurs, les imprimantes et les routeurs WiFi représentent à eux seuls une somme difficile à réduire, puisqu’ils représentent environ 25 % de la facture d’électricité. En effet, alors que les entreprises proposent de nouveaux produits moins gaspilleurs en termes de consommation d’énergie, l’utilisation des appareils continue d’augmenter et, s’ils ne sont pas utilisés correctement, le coût des factures augmentera également.

Voici une série de bonnes habitudes à intégrer dans notre vie quotidienne pour obtenir une économie d’énergie considérable.

  • Débranchez les prises et ne laissez pas les appareils électroniques en mode veille. >> Saviez-vous que jusqu’à 75 % de la consommation totale d’électricité est due à des charges dites fantômes ? C’est-à-dire qu’un appareil consomme de l’énergie même lorsqu’il reste connecté au secteur en mode veille ? Ainsi, sans nous en rendre compte, c’est nous qui déterminons les surcharges à la fin du mois et nous pouvons éviter cela en nous débranchant ! La plupart des ménages possèdent plus d’une douzaine d’appareils électroniques, et les débrancher tous séparément peut être un peu laborieux. Une astuce pour gagner du temps pourrait être de regrouper les appareils avec une multiprise afin de pouvoir les éteindre collectivement. Regroupez votre PC, votre écran, votre imprimante et votre routeur WiFi et le tour est joué : éteindre vos multiprises ne vous coûtera que quelques secondes par jour et vous fera économiser beaucoup d’énergie par an sur votre facture d’électricité !
  • Utiliser correctement le lave-linge et le lave-vaisselle >> Quand faire le lave-linge pour économiser de l’électricité ? C’est une question à laquelle beaucoup d’entre nous ont déjà une réponse correcte : le soir, car parmi les tranches horaires du coût de l’énergie, c’est la moins chère. Mais il existe d’autres astuces pour amortir les coûts de l’appareil ménager. Par exemple, presque tous les vêtements peuvent être lavés avec d’excellents résultats même à 40° (plus la température augmente, plus la consommation d’énergie augmente) ; remplir chaque machine à laver à pleine charge pour éviter d’avoir à en faire plus est toujours une bonne idée, tout comme éliminer le prélavage s’il n’est pas nécessaire. Dès que vos vêtements sont propres, faites attention à la façon de les faire sécher. Le sèche-linge ne doit être utilisé que lorsque cela est nécessaire : donc lorsque le temps est froid ou humide, en s’assurant d’avoir essoré le linge pour éliminer toute l’eau et en réglant les programmes à la température maximale uniquement lorsque cela est nécessaire.  Un autre appareil ménager à manier avec précaution lorsque l’on veut faire des économies à la maison est le lave-vaisselle ; il arrive souvent que l’on débarrasse la table et que l’on mette la vaisselle et les casseroles directement dans la machine alors qu’il faudrait plutôt les rincer manuellement pour éviter un cycle de lavage intensif. Dans la plupart des cas, un rapide lavage à froid suffit à assainir la vaisselle. En outre, il est important de nettoyer correctement le filtre pour permettre une plus grande efficacité et éviter le séchage à l’air chaud ; il suffit d’ouvrir la porte pour réduire le cycle de lavage d’environ 15 minutes et économiser ainsi 45% d’énergie.
  • Choisir des modèles de réfrigérateurs et de congélateurs à faible consommation d’énergie >> Le réfrigérateur est de loin l’appareil qui consomme le plus d’électricité car il est toujours en marche. Toutefois, même dans ce cas, et pas seulement en garantissant des modèles présentant les meilleures classes énergétiques du marché, certains conseils peuvent contribuer à limiter les coûts. Combien de fois, lorsque vous êtes indécis sur ce que vous allez cuisiner pour le dîner, l’ouvrez-vous et le fermez-vous pour vérifier ce qu’il y a dedans ? De cette façon, cependant, le compresseur sera obligé de s’occuper à nouveau du refroidissement de l’environnement, ce qui gaspille de l’énergie. Le même mécanisme est activé, par exemple, si vous mettez des aliments ou des boissons chaudes dans le réfrigérateur. Au contraire, la décongélation des aliments à l’intérieur du réfrigérateur est absolument recommandée pour maintenir une température basse (idéale à 5°). En outre, lors de l’achat d’un nouvel appareil, il est bon de lire attentivement les données figurant sur l’étiquette énergétique : plus il y a de « + » après la lettre « A », plus l’efficacité énergétique est élevée et plus la consommation est faible. Il faut également faire attention à l’emplacement du réfrigérateur, qui ne doit jamais se trouver près d’une source de chaleur comme la plaque de cuisson ou être exposé directement aux rayons du soleil. En ce qui concerne le congélateur, en revanche, il est préférable d’en choisir un dont la taille est adaptée à votre foyer, en veillant à le remplir le plus possible car – s’il est plein – la machine consommera moins : une fois les aliments congelés, le moteur réduira considérablement sa charge de travail. Pour en savoir plus, lisez « Comment choisir un réfrigérateur à haut rendement ».
  • Utiliser correctement le four électrique et le four à micro-ondes >> En restant dans la cuisine, pensez à réfléchir au nombre de fois où vous ouvrez le four électrique pendant qu’il fonctionne et préférez toujours une cuisson ventilée. La cuisson ventilée, en effet, fait circuler l’air chaud de façon homogène dans le four, ce qui vous permet non seulement d’accélérer la cuisson de vos plats mais aussi d’économiser sur le temps d’utilisation. Dans la mesure du possible, il faut éviter le préchauffage, sinon il faut faire attention au timing afin de ne pas laisser le four allumé trop longtemps inutilement. Une autre bonne habitude consiste à nettoyer le four après chaque utilisation afin de le garder toujours propre : les résidus alimentaires entraînent une dépense d’énergie considérable lors de l’allumage. Et pour ceux qui ont un four à micro-ondes, rappelez-vous que c’est un allié pour économiser de l’énergie car il consomme deux fois moins qu’un four traditionnel et les temps de cuisson sont nettement plus courts (même pour la seule décongélation des aliments).
  • Faites bon usage du climatiseur >> Aux périodes de l’année où il fait chaud et étouffant, il est difficile de se passer du rafraîchissement de l’environnement par le climatiseur. Toutefois, il faut penser à ne l’allumer que lorsque toutes les fenêtres sont fermées – pour ne pas disperser la fraîcheur – et à toujours préférer le mode déshumidificateur, plus respectueux du monde dans lequel nous vivons et de nos poches. En outre, n’oubliez jamais d’éteindre le climatiseur lorsque vous n’êtes pas chez vous. L’effet de la climatisation est presque immédiat, la laisser allumée lorsque vous n’en avez pas besoin n’est qu’un gaspillage d’énergie. Si vous souhaitez réduire davantage vos dépenses, découvrez également quelques astuces pour rafraîchir votre maison sans climatiseur.
  • Suivez quelques astuces pour utiliser le fer à repasser et l’aspirateur >> Le moyen le plus simple d’économiser de l’argent avec un fer à repasser est d’en acheter un avec un classement énergétique A+++. Comme pour tous les appareils ménagers, le choix d’un modèle à haut rendement énergétique permet de réduire considérablement le nombre de watts nécessaires au fonctionnement de l’appareil. Ces modèles sont certes plus chers que les autres, mais le bénéfice à long terme n’est pas indifférent. Il est également important de prendre soin de votre appareil pour éviter l’accumulation de calcaire. Pour ce faire, il est bon de vider le réservoir d’eau chaque fois que vous avez fini de repasser. Ce geste simple vous aidera à garder votre fer en bon état et à maintenir son efficacité. Il en va de même pour les aspirateurs en ce qui concerne leur classe énergétique. Cependant – dans ce cas également – il existe quelques astuces simples que vous pouvez suivre pour économiser de l’énergie : comme éteindre l’aspirateur pendant que vous faites autre chose, par exemple déplacer un meuble ou ranger des objets, ou éviter d’utiliser la fonction  » turbo  » lorsqu’elle n’est pas nécessaire, en effet ce mode demande plus de puissance, non indispensable pour un nettoyage ordinaire.
  • Remplacez les vieilles ampoules par des ampoules à faible consommation d’énergie. >> Éteindre les lumières n’est pas la seule solution pour réduire le coût des factures. L’une des stratégies les plus faciles à mettre en place pour réduire la consommation dans notre maison est de planifier l’éclairage électrique. En fait, l’éclairage artificiel représente environ 10 à 15 % des coûts énergétiques des ménages. Pour commencer, vous pouvez effectuer un changement très efficace avec un faible investissement : remplacer les ampoules traditionnelles à incandescence ou halogènes par les nouveaux types d’ampoules à économie d’énergie (comme les dispositifs LED), qui consomment beaucoup moins d’énergie. Dans les anciens modèles, en effet, seulement 10 à 15 % de l’électricité consommée est transformée en lumière, le reste étant transformé en chaleur.
  • L’utilisation d’ampoules LED vous garantit la même intensité d’éclairage, mais vous pouvez économiser jusqu’à 90 % d’électricité. En outre, les dispositifs à DEL durent plus longtemps que les ampoules à incandescence et à économie d’énergie.
  • Tirez le meilleur parti de l’éclairage naturel >> Qui ne voudrait pas utiliser efficacement la lumière du soleil ? Grâce à l’ingénierie de l’éclairage, la science de la conception de l’utilisation de la lumière naturelle dans la maison, ce désir peut devenir une réalité. Une bonne conception de l’éclairage permet de maximiser l’utilisation de la lumière à l’intérieur, en tirant le meilleur parti des fenêtres et des puits de lumière pour obtenir une bonne lumière du jour. Il est important de tenir compte de l’exposition au soleil et de la position de la maison : les zones orientées au sud sont les mieux adaptées pour favoriser l’entrée du soleil en hiver et, si elles sont bien ombragées, tempérer la chaleur en été.
  • Éteindre la lumière en quittant une pièce est un conseil trop évident mais jamais superflu. En particulier, il peut être utile d’installer un interrupteur horaire qui éteint la source lumineuse après quelques minutes dans les pièces où vous ne vous rendez pas souvent, comme les caves et les greniers.

Si vous avez un espace extérieur, il est bon de savoir que les lumières de l’allée ou du jardin qui restent allumées toute la nuit peuvent avoir un impact significatif sur votre consommation d’énergie. Les éteindre avant de s’endormir peut devenir une habitude qui a un impact significatif sur les économies d’énergie. Si elles sont nécessaires pour des raisons de sécurité, vous pouvez décider de les remplacer par des lampes automatiques, qui fonctionnent grâce à des détecteurs de mouvement ou, mieux encore, décider de les remplacer par des lampes solaires, qui se chargent pendant la journée et éclairent la nuit. Et comme dernier conseil, il y a celui de nettoyer les ampoules avec un chiffon à poussière au moins une fois par an : tout paraîtra plus lumineux sans frais !

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Ouvrir chat
Powered by